Fanfares siciliennes version world music

Roy Paci et le groupe Banda Ionica revisitent le répertoire traditionnel des fanfares et processions de l’île. A écouter d’urgence!

J’ai promis dans ce blog de vous faire partager mes coups de cœur. Eh bien, le moment est venu de vous parler musique ! Quand on dit musique sicilienne, on pense immédiatement aux airs de mandolines, de tarentelles et autres joyeuses mélodies accompagnées à la guimbarde. Peu connues, en revanche, sont les fanfares traditionnelles, qui font pourtant partie du patrimoine musical de l’île. Pas la moindre ville, le moindre village, la moindre bourgade qui ne possède sa propre fanfare municipale. Celle-ci, en effet, joue un rôle capital dans la vie de la communauté puisqu’elle accompagne les processions lors des grandes fêtes religieuses, notamment à Pâques durant la Semaine sainte, ou lors des funérailles de quelque personnage important.

En 1997, deux musiciens de génie, Fabio Barovero du groupe turinois Mau-Mau et Roy Paci, trompettiste talentueux qui a joué notamment avec Manu Chao, ont eu l’idée de former un groupe, Banda Ionica, afin de dépoussiérer les marches funèbres, composées à la fin du XIXe siècle, jouées autrefois aux enterrements dans toute l’Italie méridionale. Le groupe, qui réunit une vingtaine de jeunes instrumentistes des environs de Syracuse et Catane, a enregistré un premier CD, intitulé Passione, reprenant des morceaux d’anthologie composés par des auteurs italiens de renom comme Enrico Petrella et Amedeo Vella. Il suffit d’écouter cette musique poignante qui oscille entre le tragique et l’élégiaque pour être immédiatement transporté dans les ruelles baroques ou les sentiers de Sicile, derrière un noir cortège avançant d’un pas lourd et grave. Plusieurs morceaux de cet album ont même été repris au cinéma, l’un figurant dans la bande originale de La fille sur le pont, de Patrice Leconte.

En 2002, le groupe sort un deuxième CD, Matri Mia. Cette fois, à la musique des fanfares viennent s’ajouter des chansons interprétées par des artistes internationaux comme El Mono Loco du groupe espagnol Macaco, Arthur H, Vinicio Capossela (le « Tom Waits » italien), Mauro Ermanno « Giò » Giovanardi, chanteur de La Crus et Cristina Zavalloni. Un disque qui rentre davantage dans la catégorie world music et salué par la critique qui l’a qualifié d’ « imperdibile » ! Je confirme, absolument sublime !

Depuis ce véritable chef-d’œuvre, le groupe marque une pause. Mais l’incroyable Roy Paci n’a pas dit son dernier mot puisque ce musicien, compositeur, arrangeur inspiré et créateur du label indépendant Etnagigante vient de sortir un nouveau CD avec son groupe Roy Paci & Aretuska, intitulé Suonoglobal avec le grand Manu Chao en guest star. A bon entendeur, salut!

Pour acheter les CD, cliquez sur les liens ci-dessous:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *