Le Caravage s’expose à Trapani

Du 15 décembre au 2007 au 14 mars 2008, le Musée régional Conte Agostino Pepoli de Trapani présente une exposition inédite consacrée au peintre italien.

Depuis quelques années déjà, la ville de Trapani, située sous la pointe occidentale de la Sicile, s’efforce de jouer un rôle de tout premier plan dans la vie économique et culturelle de l’île. Comme en témoigne l’étape de l’America’s Cup en septembre 2005 qui avait été l’occasion d’une profonde transformation et d’un grand nettoyage de son port et de ses abords. Pendant quelques jours, un air de fête avait soufflé sur cette petite cité de 70 000 habitants qui avait alors pris des allures de ville internationale.

Aujourd’hui, le Musée régional Conte Agostino Pepoli de Trapani accueille une très belle exposition temporaire consacrée Caravage pour commémorer le 400e anniversaire du séjour du peintre baroque en Sicile. Intitulée « Le Caravage, l’image du divin », elle présente pas moins de 14 œuvres du père du clair-obscur, dont une deuxième version des Tricheurs (voir photo), découverte récemment par Sir Denis Mahon, éminent collectionneur et spécialiste du peintre lombard.

Le musée Pepoli se trouve dans un ancien monastère des Pères Carmélites fondé au XIVe siècle et abrite une superbe collection de pièces d’orfèvrerie (notamment de corail), de majoliques et de crèches, qui ont fait pendant longtemps les riches heures de l’artisanat local.

Rappelons qu’en 1609, peu de temps avant sa mort, Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit le Caravage, a peint une Nativité pour l’autel de l’Oratoire de Saint-François à Palerme, où elle était restée depuis sa création. Malheureusement, la toile fut dérobée par la mafia dans la nuit du 18 octobre 1969. La municipalité de Palerme a beau consacrer sur son site une page qui les a vues pour alerter la population sur les œuvres d’art volées dans la ville, personne n’a plus jamais revu cette œuvre tardive du Caravage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *