Les ânes éboueurs de Castelbuono

« Teresa, Cosima, Valentina et Concetta… ce sont elles les véritables stars de Castelbuono, petite ville d’un peu moins de 10 000 habitants, perchée sur les collines du Parc naturel des Madonie. Quatre ânesses qui, flanquées de deux caisses en bois, assurent tous les matins la collecte des ordures dans les ruelles étroites et escarpées du village. Ici, les camions-bennes n’ont plus droit de cité depuis 2007, année où fut lancée l’opération « des ânes pour sauver le monde » par le maire de l’époque, Mario Cicero, véritable visionnaire qui multiplia les initiatives pour faire de sa ville un bastion de l’écologie. La municipalité réalise ainsi des économies substantielles : à l’achat un camion-benne coûte, soit 30 000 euros, auxquels s’ajoutent 8 000 euros annuels pour les frais d’entretien, de carburant, d’assurance, etc.. contre 2 000 euros pour un âne. Disparus, donc, les bennes malodorantes et inesthétiques, les camions bruyants et polluants qui finissaient par bloquer les ruelles trop étroites. En outre, les employés qui mènent les braves baudets sont recrutés parmi des jeunes marginalisés qui réintègrent ainsi le tissu social. Enfin, les ânesses, qui appartiennent à une race (de Ragusa) menacée d’extinction, fournissent du lait dans les maternités de la région pour les nouveau-nés allergiques à celui de vache.

L’initiative, reprise dans les médias du monde entier, depuis la BBC à ABC News en passant par Le Monde ou le Tapei Times, a fait parler de Castelbuono aux quatre coins de la planète, qui a depuis servi d’exemple à d’autres villages d’Italie. »

 
 

Dictionnaire insolite de la Sicile

Retour