Portes de Sicile

Comme le dit le sociologue italien Augusto Debernardi, « la porte est le symbole de l’ouverture qui accueille, qui inclut. La porte, ou le féminin, le flux, l’âme même. La porte permet l’accès, la révélation. Elle est à la fois celle qui délimite et celle qui conjugue. A l’infini. Elle est également choix. »
Elle est aussi, bien sûr, une invitation au voyage…

Come dice il sociologo Augusto Debernardi, « la porta è il segno di apertura che accoglie, che include. La porta, o il femminile, il flusso, l’anima stessa. La porta permette di accedere, anche alla rivelazione. Delimita e congiunge, anche all’infinito ed è scelta. »
E’ anche, naturalmente, un invito al viaggio…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *